Declaration du survivant de Bataclan Joe Bauers

Je m’appelle Joe, j’ai 34 ans, je vis en France. Pendant longtemps je ne me posais pas tellement de questions quant à la législation autour des armes à feu.

La situation a changé ce fameux 13 Novembre 2015 lorsque je me suis retrouvé sous le feu nourri des terroristes. Présent ce soir-là au Bataclan, j’y ai vu de nombreuses personnes mourir sous les balles sans possibilité de riposte.

Des réactions contradictoires ont fusé de par le monde, je me souviens par exemple que Donald Trump fustigeait la réglementation française, ayant pour conséquence ce soir-là que seuls les assaillants étaient armés.
Si moi ou d’autres citoyens avaient été armés ce soir-là, je ne sais pas si nous aurions pu agir efficacement mais vu le nombre de morts, je pense que la situation n’aurait pas pu être pire.

A mon sens, la nouvelle menace que représente le terrorisme islamiste devrait susciter la réflexion autour de la detention et du port d’armes en France, voire en Europe. En France, le sujet est malheureusement tabou or il m’apparaît nécessaire de réfléchir au port d’armes, ne serait-ce dans un premier de temps que pour les services d’ordre.

Commencer à débattre serait déjà en soi un progrès. Pour ma part, j’ai déjà réalisé quelques séances d’initiation et envisage de me mettre au tir sportif d’ici l’année prochaine, en conformité avec la loi française.

– Joe Bauers October 15, 2017